MODÈLES (Fiche technique, prix, évaluation)

CONTENU (Essais, actualités, chroniques, vidéos)

  1. Vous n'avez aucune alerte.
RPM
MonRPM

Meilleurs VUS sous-compacts de luxe 2024 selon RPM

VUS sous-compacts de luxe
3. Mercedes-Benz GLB 2024

Le Mercedes-Benz GLB est construit sur la plateforme qui favorise la traction chez Mercedes-Benz. C’est donc la même base que celle du GLA et de la berline CLA. Avec le GLB, cependant, on assume un peu plus l’approche d’un VUS avec une forme générale carrée qui n’est pas sans rappeler son très grand frère, le Classe G.

Dans l’habitacle, c’est tout un spectacle, surtout le soir avec les 64 possibilités d’éclairage d’ambiance. Ajoutez à cela la grande applique qui regroupe les deux écrans, et vous vous retrouvez dans un univers très moderne. On remarque une grande qualité dans la sélection des matériaux, mais l’assemblage général mériterait d’être un peu plus serré.

Fait unique dans son segment, le GLB est livrable avec 3 rangées de sièges. Évidemment, les « victimes » qui occuperont les 2 strapontins dans le coffre n’apprécieront pas leur expérience, mais, à l’occasion, ça dépanne. Les deux autres rangées de sièges offrent, quant à elles, beaucoup d’espace.

Sous le capot, si l’on fait exception de la version électrique EQB, le GLB propose deux motorisations thermiques, le 250 et l’AMG 35. L’un est un peu trop sage avec ses 221 chevaux, alors que l’autre se montre très sportif en raison de la présence de 302 chevaux. Ce dernier vient avec une tout autre calibration technique qui le rend vraiment agréable à conduire.

2. Cadillac XT4 2024

Pour 2024, le Cadillac XT4 reçoit un petit rafraîchissement qui lui permet d’être de nouveau à jour. Comme il figurait déjà dans la liste des meilleurs achats l’an dernier, il conforte sa position grâce à ces améliorations. À l’extérieur, le constructeur revoit l’aménagement des blocs optiques pour des traits plus incisifs.

Dans l’habitacle, le changement est majeur puisqu’on introduit le système multimédia initialement découvert dans le Lyriq. L’écran, qui fait 33 pouces de largeur, est sans contredit spectaculaire. De plus, l’ergonomie est très bonne. En fonction des 3 niveaux d’équipement, on peut obtenir un exceptionnel système ambiophonique à 13 haut-parleurs de conception AKG. Avec les améliorations de 2024, on retrouve un véritable sentiment de luxe à bord. En revanche, il faut être conscient que l’espace intérieur demeure compact, et que la banquette arrière n’offre pas les dégagements requis pour une vocation familiale.

Sous le capot, le conservatisme demeure. On obtient toujours une seule possibilité avec un 4-cylindres turbocompressé de 2 litres d’une puissance de 235 chevaux et d’un couple de 258 livres-pieds. Le XT4 est livrable dans sa version de base avec un rouage à traction, mais on encourage évidemment les acheteurs à faire l’investissement de 4 000 $ pour obtenir le rouage intégral. D’une manière générale, la fiabilité du XT4 est sans histoire. De plus, il faut prendre en compte que les frais d’entretien sont majoritairement inférieurs à ceux des autres marques de luxe.

1. Mini Countryman 2024

Le MINI Countryman en est à sa dernière année dans cette forme. Une toute nouvelle génération arrivera au cours de 2024 à titre de modèle 2025. Malgré son jeune âge, il date de 2017, le Countryman actuel arrive à maturité avec une bonne fiabilité. Tout comme le BMW X1 d’ancienne génération dont il est dérivé, ce MINI se distingue par de grandes qualités générales et, surtout, une personnalité unique en son genre.

Chez MINI, outre le style ravageur des lignes, ce qui distingue le constructeur, ce sont les nombreuses possibilités de personnalisation pour le consommateur. Évidemment, il y a un prix, mais ça demeure un point fort.

Dans l’habitacle, on récupère cet esprit jovial tout en étant très proche du design d’origine des années 1960. L’espace n’est pas nécessairement le point fort du Countryman, mais la configuration de son toit lui permet d’offrir des dégagements décents.

Sous le capot, MINI offre 4 choix de motorisations. Le 3-cylindres de 134 chevaux est à oublier, il manque de puissance. Il faut se tourner vers les autres options. Le « S » à 189 chevaux est le minimum à considérer. Pour avoir le sourire en permanence, c’est le John Cooper Works à 301 chevaux qu’il faut choisir. Si vous avez une fibre écolo, le « S E » doit être privilégié avec sa petite autonomie d’une trentaine de kilomètres.

Les véhicules les plus poplaires